L’enseignement se décline autour de quatre grands pôles : l’approfondissement de la culture scientifique générale, l’acquisition d’une formation technique et technologique, l’initiation à la vie de l’entreprise et une ouverture internationale dont le perfectionnement en langues étrangères. Sans oublier la formation humaine et culturelle du futur ingénieur, et la préparation à aborder un projet sous tous ses angles, technique mais aussi économique, financier et commercial, dans un environnement devenu globalisé.

> Principe des trois années

1re année - Acquisition des bases techniques et des compléments scientifiques
Première approche des sciences de l’ingénieur - Option d’initiation à la recherche (voir le chapitre recherche) - Stage d’initiation d’un mois en entreprise
2e année - approfondissements techniques et technologiques
Option d’initiation à la recherche (voir le chapitre recherche) - Stage professionnel de trois mois en entreprise
3e année - Transition vers la vie professionnelle à travers un choix d’options et Travail de fin d’études (TFE) de cinq mois en entreprise. Option d’initiation à la recherche (voir le chapitre recherche).
Ou année dans une université étrangère (voir le chapitre international) - ou chez un partenaire français (voir chapitre diplômes en partenariat).

L'objectif est de concilier :
• un enseignement généraliste permettant au futur ingénieur de faire face aux évolutions de sa carrière professionnelle
• un enseignement spécialisé le rendant opérationnel dès la sortie de l'école.

> Disciplines communes aux 4 spécialités

Culture scientifique technique et générale
Analyse mathématique - Méthodes mathématiques de la physique - Analyse numérique - Probabilités, statistiques - Recherche opérationnelle - Physique générale - Elasticité - Informatique générale - Eléments fondamentaux de calcul des structures - BIM
Initiation à la vie des entreprises
Techniques de communication - Analyse et gestion financière - Comptabilité analytique, contrôle de gestion - Notions juridiques de base - Législation sociale - Prévention, santé et sécurité - Gestion de la qualité
Langues vivantes
1re langue obligatoire : Anglais
2e ou 3e langue: Allemand, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, portugais ou russe.

- TP : Enseignements spécifiques à la spécialité Travaux Publics

Sciences de l'ingénieur et technologie
Mécanique des fluides incompressibles - Hydraulique générale - Calcul des structures - Béton armé, béton précontraint - Constructions métalliques - Hydraulique appliquée - Géologie - Géotechnique et calcul des fondations - Topographie - Chaussées - Technologie de chantier - Procédés généraux de construction
Initiation à la vie des entreprises
Marchés et dossiers d'appel d'offres - Droit public, droit des travaux publics - Gestion de chantier.

- B : Enseignements spécifiques à la spécialité Bâtiment

Sciences de l'ingénieur et technologie
Hydrodynamique - Calcul des structures - Béton armé, béton précontraint - Constructions métalliques - Hydraulique appliquée - Géologie - Géotechnique et calcul des fondations - Topographie - Technologie de chantier - Conception technique des bâtiments - Architecture et urbanisme - Conception et maîtrise d'oeuvre - Acoustique thermique
Initiation à la vie des entreprises
Métré et étude de prix - Droit administratif, législation du bâtiment - Gestion de chantier.

- GME : Génie Mécanique et Electrique (efficacité énergétique) (GME)

Réseaux éléctriques, éclairage public, mise en place d'équipements industriels et tertiaires, installation de réseaux de télécommunications: les travaux éléctriques acheminenet l'energie et l'information sur les lieux qui la consomment. La mécanique, pour sa part, intervient dans la fabrication des engins de chantier, caténaires, canalisations... L'industrie des matériaux de contruction et des éléments préfabriqués est aussi très active, mais la polyvalence des ingénieurs de l'ESTP leur ouvre l'accès à bien d'autres secteurs industriels: automobile, aéronautique, énérgie... L'efficacité énérgetique des constructions et l'ingénierie des équipements techniques ouvrent de nouvelles perspectives.

- T : Enseignements spécifiques à la spécialité Topographie

La géomatique (traitement informatique de l'information géographique) élargit le champ traditionnel de la topographie, coeur de métier des ingénieurs géomètres. Son évolution technologique s'accélère avec l'apport des SIG (systèmes d'information géographique), GPS (guidage par satellite), laserscan, photogrammétrie, télédétection, utilisation de drônes, ...

L'ingénieur géomètre exerce en entreprise, au sein d'un établissement public ou d'une collectivité territoriale ou dans le cadre de la profession libérale de géomètre-expert. Ses missions sont variées: des études financières aux travaux d'urbanisme et d'aménagement, en incluant la gestion et l'entremise immobilière ou encore les études d'impact du secteur de l'environnement.

> Enseignements optionnels de 3e année

Les étudiants des quatre spécialités suivent au 1er semestre de 3e année des enseignements de tronc commun de leur spécialité, ainsi qu'une spécialisation :

• "Aménagements Territorial et Urbain Durables" (ATUD) Elle développe les compétences de base d'une démarche de développement durable des ouvrages et services d'une opération d'aménagement territorial ou d'aménagement urbain au cours des différentes étapes de la programmation, du projet et de la réalisation.

• "Aménagement de la Propriété" (AP)
Elle développe un enseignement complémentaire sur l’ingénierie du foncier et de l’aménagement.

• "Bâtiments et Villes Durables" (BVD)
Elle vise à donner les compétences de base d'une démarche de développement durable des ouvrages et services d'opérations de construction de bâtiments et d'aménagement urbain au cours des différentes étapes de la programmation, du projet, de la réalisation et de l'exploitation.

• "Building Information Modeling" (BIM) (avec certains enseignements en e-learning)
Elle permet aux étudiants de maîtriser l’alphabet du BIM en pratiquant les différentes étapes d’un BIM : étude, suivi, enrichissement, interactions entre les acteurs et intégration de données issues de différents métiers tout au long du cycle de vie d’un projet.

• "Constructibilité et Culture du Projet" (C2P)
Elle a pour but d'associer plus étroitement dans la chaîne de valeur le travail de conception et celui de production afin d'anticiper à tous les stades d'une opération de construction les difficultés d'exécution ultérieures résultant d'un choix constructif et ce pour délivrer un résultat de meilleure facture.

• "Développement Immobilier" (DI) 
Elle familiarise les futurs ingénieurs avec le marché immobilier professionnel et le développement de projets immobiliers (urbanisme et programmation) en prenant en compte le développement durable. Le programme inclut mathématiques financières, économie, droit, fiscalité, évaluation d'un actif immobilier et montage financier. L'option DI permet d'acquérir un regard critique et professionnel sur l'immobilier.

• Entrepreneuriat (E)
Elle vise à développer la culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat et à accompagner nos étudiants dans leur créativité (entrepreneur ou start-uper), en leur donnant les moyens de réussir (incubateur, coach, réseau de professionnels, Fab Lab).

• "Génie Civil Nucléaire" (GCN) (avec certains enseignements en anglais)
Elle présente aux futurs ingénierus la réglementation française et internationale,  la technologie des réacteurs, la conception, le dimensionnement et la construction, l'exploitation, la maintenance et le démantèlement. Un grand projet permet de faire une synthèse pratique des enseignements.

• "Infrastructures et Travaux Souterrains" (ITS)
Elle vise à une formation complémentaire en infrastructures et ouvrages souterrains. Elle permet d’acquérir des compétences solides tant sur les aspects techniques que sur la démarche globale de conception des ouvrages souterrains, depuis la définition du projet jusqu’à sa construction. Avec les projets du Grand Paris, elle trouve tout son sens et offrira de nombreuses opportunités professionnelles.

• "Ingénierie et Efficacité Energétique" (I2E)
Elle forme des Ingénieurs d'Affaires et des Responsables de Projets dans les différents secteurs de l'énergie électrique (énergies renouvelables, réseaux électriques et de télécommunication, installations électriques, gestion énergétique du bâtiment...).

• "Ingénierie et international" (II)
Elle permet une ouverture sur les métiers de l'ingénierie, du montage de projets de BTP, et de la législation internationale (droit, finances, réglementation, ...) ainsi qu’une approche stratégique, commerciale, et travaux des entreprises qui se développent à l’International ; travail des élèves sur un projet en équipes de 4.

• "Ingénierie Designer" (D)
Cette option vise à intégrer des éléments visuels, ergonomiques et innovants dans la construction. Cette spécialisation se déroule en partenariat avec l’Ecole Supérieur de Design à Troyes au premier semestre de 3ème année.

• "Routes et Ouvrages d'art" (RO)
Elle développe un enseignement de base dans ces deux domaines, illustré par des cas concrets. Elle est orientée de ce fait vers la réalisation des infrastructures de transport.

• "Structures" (S)
Elle permet une orientation vers les bureaux d’études (en entreprise, en maîtrise d’œuvre ou en assistance à maîtrise d’ouvrage notamment). L’objectif de cette option est d’apprendre à concevoir et à dimensionner divers ouvrages (bâtiment, génie civil, ouvrage d’art) et de maîtriser les différents matériaux de construction, les Eurocodes et les logiciel s aux éléments finis.

 


 


Contact ingénieur

 

Accueil - Information
tél : 01 49 08 56 50

Hanaé Fersi
Responsable Qualité et Concours ingénieur

Sandrine Bobis
Assistante en charge des Admissions sur titre

Nathalie Didier
Responsable Pédagogique - Formation ingénieur par apprentissage

Recevoir la documentation

ESTP Paris